Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

01/02/2012

New York: Beacon's closet et Anthropologie

Voila deux de mes boutiques préférées à New York.

La première, Beacon's Closet, est à Brooklyn dans le quartier de Williamsburg. Ambiance quasi londonienne avec jeunes modeux excentriques à chaque coin de rue, on se régale rien qu'à regarder les gens passer.

beacons closet

 

Après avoir parcouru le quartier en long, en large et en travers, nous nous rendons dans cet antre maléfique.

Un immense entrepot qui regorge de fringues de seconde main. Tout est bien organisé, trié par couleur. Mais c'est grand, tellement grand. Impossible d'y passer moins d'une heure.

beacons closet (2)

 

Un nombre de paires de chaussures au mètre carré à vous faire devenir dingue. Et des prix franchement plus que raisonnables. Je suis repartie avec un haut Marc Jacobs, type sweatshirt confortable à souhait, violet et bariolé, pour une dizaine de dollars, ainsi qu'un robe vintage, couleur jean, brodée de motifs marins. Et c'est Madame R qui a dû me trainer pour sortir sinon, à l'heure où je vous parle, je serais encore en train de farfouiner.

 

Ah et le petit plus: Des canapés pour les gens qui ne font que vous accompagner et peuvent, en vous attendant (très très très longtemps) bouquiner au calme et prévoir les promenades des jours suivants.

Bref, ce lieu, c'est ma came et ça vaut plus que le détour, limite vous pouvez acheter votre billet d'avion juste pour faire un saut par ici...
Beacon's Closet - 88 N 11th St - Brooklyn, NY

beacons closet (1)


Dans un autre registre, dans la galerie du Rockfeller Center se trouve Anthropologie.
anthropologie

 

Rien que la façon de faire leurs vitrines ne peut qu'attrirer l'oeil, il s'y niche presque un côté bucolique, très 50's.
anthropologie (1)

 

Et à l'intérieur, là aussi c'est un lieu de débauche. Que des vêtements plus beaux les uns que les autres, souvent imprimés (liberty, wax, ikat, vous en avez pour tous les goûts) et passant de l'ambiance romantique britannique à celle d'Afrique Noire. Cerise sur le gâteau, une partie maison et décoration enchanteresse, qui donne des tonnes d'idées et d'inspiration (ah leurs coussins brodés!).
Pour les vêtements, c'est abordable (surtout en soldes quand nous y étions) pour des vêtements aussi charmants, par contre, pour les lampes et meubles, tout de suite, on passe dans une autre catégorie... Mais pour se rassurer, trimballer un lustre dans l'avion, pas très réaliste non plus...
Anthropologie - Rockfeller Center - New York

Egalements d'autres adresses sur la 5ème Avenue ou à Broome Street, et plus près de chez nous, à Londres.
Puis à défaut, sur leur site, livraison en Belgique et en France :-)

anthropologie (3)

Utrecht - Voorstraat et ses friperies

C'est là que j'ai acheté la plupart des mes vêtements durant ma période Utrechtoise. Plein de choix, ça se renouvelle souvent, un plaisir de fouiner dans cette boutique 60's.voorstraat utrecht (1)

 

Beaucoup de robes, chemises, et manteaux. On y trouve aussi bien des pièces très excentriques que le classique trench Burberry beige, bref pour tous les goûts!

voorstraat utrecht

 

Et les quelques meubles qu'ils ont à la vente sont très bien choisis. voorstraat utrecht (2)

 Bref découvrez le par vous même, à (quasiment) chaque passage j'y ai trouvé mon bonheur.

Tout le long de Voorstraat, il y a encore 4 ou 5 autres friperies mais celle ci est la plus chouette.

Sussies - Voorstraat 48-50 - Utrecht

Friperie Episode à Amsterdam

Amsterdam, la suite avec une demi journée à fouiner et faire le tour des friperies à Waterlooplein.

Option A: En plein air à regarder ce qui a été déposé là.

episode kleding waterlooplein amsterdam (1)

 

Option B, au chaud à l'intérieur. Regardez donc Episode, c'est immense, bon marché, de la vraie fripe version 80's 90's.

episode kleding waterlooplein amsterdam (2)

 

Puis bien organisé, ici les blouse roumaines (ihhhhh), là les blousons en cuir, ici les pulls en mohair extra larges et multicolores. Puis un rayon de chaussures Converse et boots en cuir non négligeable. Mais ce qui me fait fondre, ce sont toutes leurs écharpes colorées, à franges et motifs russes. Aussitôt vues, aussitôt embarquées, à suivre.

 

Episode - Waterlooplein 1 - Amsterdam

(oui, oui, à Bruxelles, rue de la Violette, il y a aussi une boutique Episode, veinards que nous sommes, mais l'Amstellodamoise est la première et la plus grande)

episode kleding waterlooplein amsterdam (3)

 

Un autre arrêt qui vaut la peine? BPD - By Popular Demand. Déjà, leurs vitrines sont bien foutues et donnent envie de rentrer.

by popular demand amsterdam (1)

 

Ensuite, le choix de bouquins est vraiment bien. Pas un libraire, ne comptez pas sur les romans. Mais pour tout ce qui est livre de cuisine (ohhhh le livre de Gartine), design ou architecture, vous risquez de faire de bonnes découvertes.

by popular demand amsterdam (2)

 

Seul point faible? A l'intérieur, c'est plutôt moche et moins bien mis en scène que l'extérieur, du coup ça perd un peu de charme. Mais leur sélection n'étant quand même pas à négliger, il faudra faire avec.

BPD - Raadhuisstraat 2 - Amsterdam

by popular demand amsterdam (3)

 

Les petits riens - Bruxelles

Si vous aimez les fripes, ça sera le paradis. J'y suis accroc. Toutes les bonnes raisons pour y aller sont là:

 

  • Tout d'abord, le but caritatif, les vêtements sont donnés et non vendus par les particuliers et les recettes des ventes servent à l'aide aux sans abri, distribution de repas chaud, épicerie solidaire. Un euro dépensé là sert à quelque chose d'utile.

 

  • Ensuite, le choix, c'est un endroit très populaire donc tout se renouvèle vite, avec trouvailles à la clé régulièrement

  • Puis les prix, bas, pour que les gens qui ne sont pas des bobos à la mode puissent également d'habiller à prix décent. Et quand on est étudiant fauché en fin de mois tout en aimant les fringues – c'est mon cas assez souvent -, c'est tout simplement parfait.

  • Puis c'est plus écolo, à quoi bon produire encore et encore quand il existe déjà ce que l'on souhaite?

 

 

 

 

Avec plusieurs adresses en ville, dont la maison mère qui est rue Américaine, quartier du Chatelain. Là, vous y trouverez également meubles, disques, livres, vélos, tout un joyeux bric à brac qui donne envie de se mettre à la peinture et à bricoler.

 

 

 

 

 

A signaler, des évenements temporaires, par exemple, juste au moment de mon anniversaire – oh la bonne excuse -, des designers ont fabriqués des objets de décoration à partir de choses trouvées dans ce magasin. C'était appelé du “recyclage artistique” si ma mémoire ne flanche pas.

 

Tous les bénéfices reversés à l'association, et une pièce unique de créateur à prix abordable (entre 70 et 100euros).

 

 

 

 

 

 

Cette belle lampe couverts trone donc désormais dans mon petit appartement.

 

 

 

Convaincus?

 

Les petits riens,

 

- Rue Américaine, 101

 

- Chaussée d'Ixelles, 304

 

- Chaussée de Waterloo, 151