Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

01.02

Amsterdam: Irene Heldens, Young Designers United, Ellen Benders

Après une partie culinaire, voici la partie fringues, déco et compagnie.
C'est toujours un plaisir de flaner dans cette ville. Peut être parce qu'elle est à taille humaine, qu'il n'y a pas de grands boulevards imposants qui veulent en mettre plein la vue, mais qu'il est déplaisant de traverser. Tout réside dans son style bourgeois anti monumental.

After a small food part,here is the futile part: Clothes, design, etc.
It's always a pleasure to stroll in this city. Maybe due to its human size, without too big avenues that want to show how rich the city is, but that are unpleasant to cross by. All is in its bourgeois anti bling bling style.

- Eva Damave
Dans le quartier du Joordan, à l'ouest de la ville. Voici une belle boutique de pulls et de maille. Tout est fait main, avec beaucoup de patchwork. Ca n'est pas donné mais ça les vaut vu que c'est de l'artisanal. Seulement des pièces uniques. Les gilets sont vraiment magnifiques.

 

In the Joordan district, west part of the city. A beautiful shop for sweaters and everything in whool. All is hand made, with a lot of patchwork prints. It is not that cheap but is worth it, as it is really artisanal. Every item is different and unique. Waistcoats are to die for.

 

Tweede Lauriersdwarstraat 51c

 

 

 

101 1827

- PC Hooftstraat
L'artère chic bien connue. Ce n'est pas là qu'on ira s'acheter une robe, tous les magasins font plutot dans l'hors de prix -Chanel, Burberry et compagnie- mais bon, du lèche vitrine, ça n'est pas désagréable en soi de temps en temps.
Puis, j'aurais bien embarqué ces jolis lampions pour mettre à la maison.

The well known chic street. You won't go there to buy a dress, as shops are out of a normal budget - Chanel, Burberry and so on - but it doesn't prevent from looking around. Not that unpleasant when it doesn't happen to often. And if I could, I'd have took those paper lamps back home.
101 1825

- Megazino
Là c'est tout l'inverse. Des créateurs mais à prix bas. Ce sont des saisons précédentes, un peu dans le style Dod à Bruxelles. Pas mal de choix, et surtout, y'a de l'espace, c'est aéré. On ne passe donc pas une heure à la recherche de la pièce qu'il nous faut. Au final, disons que ça fait du Dries van Noten au prix du Zara.

Here is the contrary of the previous adress: Fashion designers but for a reasonnable rate. Of course, of previous collections, Brussels Dod style. Quite some choice, and the shop is pleasant as really well organized and arranged. You can spend quite some time looking at those beautiful articles. At the end, let's say it is Dries Van Noten for the price of Zara.

 


Rozengracht 207

 

101 1828
- Christodolou & Lamé

Juste à coté de l'épicerie iranienne. Déco du monde, tout est coloré, chatoyant. On pourrait se croire dans un bazar oriental et ça marche! Enfin, faut dire que je suis une cible facile, ceux qui me connaissent savent qu'à la maison, ça n'est pas du genre zen épuré à la japonaise mais plutot un bric à brac d'objets ramenés de voyage, de toutes les couleurs, de toutes les formes. A noter, de beaux boutons pour commode.

 

 

 

Just close by the Iranian food shop. World design, all is colorfoul, shining. You could imagine you're in an eastern bazar and it does work! But I confess I'm an easy target. Those that know me, know also that at my home, it's not that zen, Japan style, but more a messy mix of objects brought back from traveling so of course, this shop speaks to me.
To bring back; Beautiful chest of drawers buttons.
Rozengracht 42

 

101 1830

- Youth designers united
Et pour finir, dans le centre, un endroit à ne pas manquer. Un magasin où plusieurs créateurs néerlandais exposent. Certes, c'est un cher pour un petit budget étudiant - les prix vont de 70 à 400 euros pour les manteaux - mais c'est beau. Puis, quand on va au musée voir un Van Gogh ou un Rubens, on contemple, juste pour l'esthétique, pas dans l'optique de le mettre sur sa cheminée au retour. Là c'est la même chose. En prendre plein la vue et sourire.
Et dans la vie, tout est question de choix, une belle pièce plutôt que 5 choses bon marché dont on se lasse.

 

To finish, a place not to miss in the center: It is a shop where a few dutch designers show their collections. Sure, it is a bit expensive for a student budget - price start at 70 euro and go up to 400 euro for coats - but it is beautiful. We you go to a museum to look at a Van Gogh or Rubens paint, it is only for its beauty, not with the target of having it on your cheminee once back home. Here is the same: Beauty for beauty.

 

But well, in life, all is a matter of choice: A beautiful unique outfit rather than five cheaper ones you'll get bored of, why not?
Keizergracht 447

 

101 1837
Voila une créatrice qui m'a tapée dans l'oeil: Ellen Benders. Les photos sont tirées du site de Ydu.
Que des robes, avec une coupe parfaite. J'aime ce côté féminin sans être chichiteux.
This is the style I like: Ellen Benders. Only dresses. Perfectly cut. Feminine without being cheesy.
eb
Et dans un tout autre registre, mais qui me plait peut être encore plus, voila Irene Heldens. Les photos viennent de son site également. Sur cette collection, il s'agit de motifs de wax - les tissus africains bien connus - cousus sur des vêtements à la coupe moderne. Le résultat est fabuleux. Sans cliché, juste des petits empiècements par ci par là.
Par exemple, le bermuda du milieu, avec juste une ligne au niveau des hanches, ainsi qu'à la hauteur du genou.
Quant à la robe bustier, il n'y a rien à dire à part wahou. Quelle remarque pertinente et constructive, n'est ce pas?

In an other style, but that I might like even more, here is Irene Heldens. Pictures come from her website. This collection is about wax fabrics - the well known african ones -, sewed on more modern shapes clothes. The result is amazing. Without any cliché, just small colour highlights here and there. For instant, on the shortpant, just a small line around the hips and around the knees. About the strapeless dress, nothing else to say than "I want it, I want it". What an useful sentence, isn't it?
ih1
Là, c'est sa collection précédente, toujours avec une âme voyageuse. On pourrait se croire dans un film de Tony Gatlif.
Quand les vêtements nous transportent, c'est réussi!
Here is the previous collection, still in a traveling state of mind. We could easily believe we're in a Tony Gatlif movie. When clothes take us away, it's a won challenge!
ih